Les programmes d'Al Aoula en replay

La chaîne publique marocaine Al Aoula ou Télévision marocaine (TVM) a été créée le 3 mars 1962, lors de l'Indépendance du Maroc. C'est la première chaîne de télévision généraliste publique, en noir et blanc, lancée par la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT) qui existe depuis 1928 au Maroc. À partir de 1972, la Télévision marocaine propose des programmes en couleur. C'est encore aujourd'hui, la seule chaîne TV disponible en analogique dans 70 % du territoire marocain. La TVM passe au numérique en 1993 et devient disponible jusqu'en Europe par satellite. La communauté marocaine à l'étranger peut ainsi rester informée des actualités au Maroc et voir des programmes en arabe. Il faudra attendre avril 2005 et l'ouverture de l'espace audiovisuel marocain pour que la SNRT révolutionne l'offre télévisuelle, avec une vision plus moderne de la télévision publique. La SNRT, subventionnée par l'État et par une redevance télé, a élargi son offre gratuite avec de nouveaux canaux TV. Elle compte aujourd'hui 4 radios nationales, 10 radios régionales et 8 chaînes TV, entièrement gratuites. Il existe un player live de la SNRT et une application SNRT Live à télécharger qui permettent de voir gratuitement presque toutes les chaînes TV (sauf la 7, Aflam TV) et les radios marocaines publiques. Découvrez Al Aoula et tous les canaux de la SNRT en direct sur internet :

  • Al Aoula (La Première) : seule chaîne TV généraliste nationale, en analogique depuis 1962 au Maroc, et en HD depuis 2015 sur la TNT, en numérique, sur internet et sur l'appli.
  • Laâyoune TV (La 2e) : chaîne généraliste régionale, diffusée en numérique depuis 2004 (TNT, satellite et câble) et sur internet. Elle est surtout regardée dans le Sahara occidental et le sud du Maroc, avec des programmes en arabe et en hassanien (arabe mauritanien).
  • Al Maghribia (La 5e) : chaîne généraliste satellite (uniquement), destinée à maintenir le lien entre les expatriés marocains et le pays, elle a pour ambition, depuis 2004, de devenir une chaîne d'information internationale. Elle retransmet les meilleurs programmes de la chaîne semi-publique marocaine 2M et des chaînes de la SNRT, principalement les JT et les émissions d'information en arabe, français, espagnol et amazighe.
  • Athaqafia, devenue Arrabiâ (La 4e) est une chaîne thématique, éducative et culturelle lancée en 2005 (sur TNT, sat, câble, IPTV et internet)
  • Arryadia (La Sportive ou La 3e) est une chaîne nationale thématique, existant depuis 2006 (numérique, box et internet), sur les événements sportifs au Maroc.
  • Assadissa TV (La 6e) est la première chaîne TV thématique consacrée entièrement à la religion (depuis 2006). Lecture quotidienne du Saint Coran, JT sur les actualités religieuses, documentaires, débats ou feuilletons religieux au programme (en numérique, IPTV et sur internet).
  • Aflam TV (la 7e) est la chaîne thématique consacrée à la fiction. Des films marocains et internationaux sont diffusés par la TNT sur le sol marocain depuis 2008. Pour des raisons de droits d'auteurs, elle n'est pas diffusée à l'étranger.
  • Tamazight TV (la 8e) est une chaîne généraliste en amazighe (berbère) qui défend la culture des Amazighes au Maroc (TNT) et en Afrique du Nord (par satellite ou internet).

Le 28 avril 2007, la TVM devient Al Aoula, surnommée « La Première », avec une nouvelle grille des programmes et plus de proximité avec les Marocains. Les programmes phares sur Al Aoula sont :

  • Les journaux télévisés : Le JT de 13h, de 21h et le dernier bulletin d'information à 23 h 40 sont en arabe. Le JT de 21h, l'édition principale qui traite des actualités nationales et internationales, est le plus regardé du Maroc. Al Aoula diffuse aussi un JT francophone à 18 h 30 et un JT en espagnol à 20 h.
  • Les séries marocaines : les télénovelas, comme « Zinat Al Hayat », ou des productions marocaines, comme « Al Gharib » (« L'Étranger »), sont très suivies par les téléspectateurs marocains (jusqu'à 35 % de part de marché).
  • Les séries américaines à succès : La Première diffuse les plus grandes séries étrangères, principalement américaines, en arabe : « Dr House », « Lost », « Supernatural », « Heroes », « FBI : portés disparus », etc. Elles sont souvent programmées le mardi et dimanche soir, ainsi que le samedi après-midi.
  • Les séries documentaires : par exemple, l'émission « Amouddou », qui signifie « voyage » en amazighe (berbère), a été maintes fois récompensée depuis sa création en 2002. Elle est disponible en plusieurs langues.
  • Les shows musicaux : de grandes soirées de divertissement réunissent toute la famille, comme « Noujoum Al Aoula », mélangeant prestations musicales, jeux et interviews d'invités prestigieux.
  • Des télé-réalités (comme « Lalla Laârossa »).
  • Des magazines : de débats politiques (« Hiwar »), de reportages (« Aji tchouf »), d'investigation (« 45 muntes »), d'économie (« Écho éco »), de société (« Moudawala », « Le Médiateur »), culturels (« Macharif »). Mais aussi des émissions sur la santé (« Assiha awalan »), la religion (« Fi dilal al Islam »), l'humour, la cuisine, la famille ou le cinéma.
  • Du sport.

Toutes les vidéos des émissions déjà diffusées sur Al Aoula sont accessibles, en streaming gratuit, sur le site internet officiel de la chaîne. La plupart des programmes TV en replay sont en arabe, mais il y a aussi des JT, des séries documentaires ou la lecture du Saint Coran en amazighe (berbère), en arabe dialectal marocain, en français ou en espagnol.

La chaîne de télévision Al Aoula propose des centaines d'émissions et de séries en rediffusion sur internet. La rediffusion, aussi appelée télévision de rattrapage ou replay, permet de revoir ses vidéos préférées en streaming légal. Que ce soit pour un documentaire, un JT ou un match de sport, la rediffusion sur internet est souvent gratuite.

Cliquez sur le bouton ci-dessus pour bénéficier du replay officiel de la chaîne. Si toutefois vous rencontrez des problèmes pour regarder les replays tv, n'hésitez pas à consulter notre .