Le guide à suivre pour voir le « Tour de France 2023 » en ligne (direct et replay)

Que vous soyez un fan inconditionnel de cyclisme ou que vous commenciez à peine à vous intéresser à cette discipline, vous ne pouvez tout simplement pas manquer l'occasion d'assister à l’une des courses les plus célèbres qu’est le « Tour de France ». Nous vous dirons tout ce qu’il y a à savoir sur l’édition 2023 de cette course qui a pour toile de fond certains des plus beaux paysages de la France et de ses environs.

Qu'est-ce que le Tour de France ?

Tout comme les fans de tennis se ruent pour regarder le prestigieux tournoi de Roland-Garros, le Tour de France est une course cycliste française que vous ne devez absolument pas rater. Le Tour de France fait partie des « Grands Tours » qui est un ensemble de trois grandes courses de cyclisme par étapes organisées en Europe pour les professionnels de ce sport. Comme son nom l’indique, ce Tour se déroule en France, tandis que les deux autres courses se déroulent en Italie et en Espagne, respectivement sous le nom de « Giro d'Italia » et « Vuelta a España ».

Le Tour de France est le plus grand événement sportif à vélo du monde. Bien qu'il se déroule en France, la première étape de la course débute souvent dans un autre pays, avant de s’achever plusieurs jours plus tard à Paris, sur les Champs-Élysées.

le Tour de France devant l'arc de triomphe

Quand débute le Tour de France ?

Le Tour de France a vu le jour en 1903 et, à l'exception d'une interruption pendant les deux guerres mondiales, il s'est tenu chaque année depuis lors. Il a également été retardé en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19. L'année 2023 marquera la 110e édition de la course.

Le Tour de France démarre souvent dans un pays adjacent, avant de rejoindre la France. Par exemple, l'édition 2019 a débuté à Bruxelles, en Belgique. L'édition 2022 a débuté à Copenhague, au Danemark. Quant à l'édition 2023, elle débutera à Bilbao, au Pays Basque.

Comment regarder le Tour de France ?

Pour votre plus grand divertissement, des cyclistes du monde entier se réunissent en juillet pour tenter de remporter la victoire lors du prestigieux Tour de France et de recevoir une récompense de 500 000 euros. Cet événement sportif enregistre chaque année près de 3 milliards de téléspectateurs et plus de 12 millions de spectateurs sur terrain. Vous l’aurez compris, c’est une course des plus prestigieuses, et vous pourrez facilement la regarder en direct et en replay sans aucun problème.

Comment regarder le Tour de France 2023 en direct ?

Pour partager l'événement à travers le monde, la plateforme officielle du Tour de France s'est associée à de nombreux diffuseurs officiels dans plus de 220 pays. En France, vous aurez l'occasion de suivre le Tour en direct grâce à deux plateformes : Eurosport et France Télévisions.

Vous pouvez vous rendre directement sur le site France.tv, que ce soit sur votre téléphone ou votre ordinateur portable, pour accéder au direct de la compétition. Eurosport vous donnera également accès aux images en direct du Tour de France 2023 hommes et du Tour de France 2023 femmes.

Regarder en replay le tour de France 2023

Regardez les séquences en différé du Tour de France 2023

La durée du Tour de France étant assez étendue, il ne serait pas étonnant que vous manquiez certaines séquences en direct. Heureusement, vous n'aurez pas à vous en soucier puisque les deux plateformes d'Eurosport et de France Télévisions proposent toutes deux une possibilité de rediffusion. Vous pouvez revoir tout ce que vous avez manqué lors de la course autant de fois que vous le souhaitez après la diffusion en direct.

Comment sont choisis les participants du Tour de France ?

Le Tour de France est une épreuve sportive d'élite, donc seuls les meilleurs peuvent s'y qualifier. Certains seront peut-être surpris d'apprendre que le Tour est une épreuve qui se déroule par équipe. En effet, les cyclistes doivent faire partie d'une équipe pour pouvoir participer à la course.

Ces équipes sont généralement invitées à participer à la suite de leurs performances qui sont reflétées sur leur classement mondial de l’Union Cycliste Internationale. Il y a environ 22 équipes chaque année, composée de huit coureurs chacune.

Quelques lauréats mémorables du Tour de France

Le vainqueur le plus célèbre du Tour de France est Lance Armstrong, qui a remporté le titre à sept reprises entre 1999 et 2005. Toutefois, un scandale lié au dopage le prive aujourd'hui de ses titres.

Parmi les autres vainqueurs célèbres, citons les Français Jacques Anquetil et Bernard Hinault (qui a d'ailleurs été le dernier Français à gagner en 1985), l'Espagnol Miguel Induráin et le Slovène Tadej Pogačar.

Le Tour de France : comment ça marche ?

La course est organisée en 21 étapes réparties sur 23 jours. Chaque étape est chronométrée jusqu'à l'arrivée et dure toute une journée. Lors de la compétition, les coureurs disposeront tout de même deux jours de repos.

Le circuit global du Tour de France couvre environ 3500 kilomètres. Les cyclistes doivent affronter une variété de terrains tout au long de la course qui inclura des étapes de plat, des étapes de montagne, des étapes vallonnées, et même des étapes de course contre-la-montre individuelles.

Un aperçu plus détaillé du parcours du Tour de France 2023

Des montagnes et encore des montagnes caractérisent les parcours du Tour de France 2023 masculin et féminin qui ont été dévoilés au Palais des Congrès en octobre 2022.

La course masculine de trois semaines comprend des étapes dans les Pyrénées, le Massif central, le Jura, les Alpes et les Vosges. Parmi les ascensions telles que le redoutable col de Joux Plane et le majestueux col de la Loze, le Tour masculin passe également par le Puy-de-Dôme, la route sinueuse qui mène au sommet volcanique empruntée pour la dernière fois il y a 35 ans et qui surplombe Clermont-Ferrand.

Le Tour de France 2023 se dirige vers le Pays Basque en Espagne pour lancer le départ de la 110ème édition de cette grande course. Les montagnes sont au cœur de l'événement, puisque la course visitera chacune des cinq chaînes de montagnes françaises au cours des 21 étapes. L'avant-dernière étape mettra certainement à l'épreuve les jambes fatiguées des coureurs avec pas moins de 5 ascensions catégorisées qu'il leur faudra franchir avant de rejoindre Paris le lendemain pour pouvoir finir la course.

Des étapes plates pour les spécialistes du sprint :

Il y a 6 étapes plates dans cette édition du Tour de France 2023. Ce sera une course difficile pour les cyclistes spécialistes du sprint, car ils devront franchir toutes les montagnes dans le temps imparti afin de pouvoir disputer les étapes de sprint où ils excellent. Les fans de la course ne peuvent s’empêcher d’espérer un retour de Mark Cavendish pour qu’il puisse battre le record de 34 victoires d'étapes qu'il détient conjointement avec Eddie Merkx.

Épreuves contre la montre individuelles :

La course de cette année ne comprend que 22 km de course contre la montre lors de l'étape numéro 16 dans la région du Haute-Savoie. Bien que l'étape soit courte, il y a deux montées à gravir et à surmonter, ce qui correspond au thème des montagnes retenu pour l'événement de cette année.

Les étapes de montagne :

Toujours en accord avec le thème principal du Tour de France 2023 qui fera le bonheur des cyclistes grimpeurs de la compétition, la course se dirigera vers les Pyrénées lors des étapes 5 et 6, ce qui vous permettra de voir très tôt comment les équipes se débrouilleront dans ce domaine. Le Col du Tourmalet sera une fois de plus à l'honneur cette année, puis les coureurs redescendront dans la vallée pour rejoindre l'ascension finale qui les mènera au sommet du plateau Cambasque-Cauterets.

Le parcours du Tour de France 2023

Après quelques étapes plus clémentes, les coureurs se mesureront à nouveau aux montagnes lors de la 9e étape dans le Massif Central. L'étape se termine sur le légendaire sommet du Puy de Dôme, qui n'a pas été parcouru depuis 1988. Cette étape marque la deuxième arrivée au sommet de la course. Le Puy de Dôme a vu se dérouler des batailles épiques dans l'histoire du Tour de France. En 1964, Raymond Poulidor et Jacques Anquetil se sont affrontés lors de la 20e étape sur ce même sommet. Anquetil avait 56 secondes et détenait le maillot jaune au début de l'étape, et Poulidor avait prévu de le combattre dans la montée. Les deux hommes étaient au coude-à-coude depuis le départ de la course jusqu'à ce que Poulidor finisse par prendre le dessus à 500 mètres de l'arrivée. Si Poulidor a remporté l'étape, il n'a pas réussi à battre le record de temps de 56 secondes requis, s'inclinant à cause de 14 secondes seulement.

La course revient en montagne le 14 juillet, jour de fête nationale en France, avec la troisième arrivée au sommet sur le Grand Colombier dans le Jura lors de la 13e étape. C'est le début d'une épuisante série de 5 étapes en montagne. Heureusement, les coureurs auront droit à leur deuxième jour de repos au milieu de ce parcours pour se reposer un peu avant la dernière semaine. Les coureurs se rendront dans les Alpes françaises lors de la 14e étape, où ils s'attaqueront à la plus haute ascension de la course de cette année, le col de la Loze, à 2 304 m, lors de la 17e et dernière étape dans les Alpes.

Pour les derniers jours, les coureurs pourront souffler un petit peu avant la dernière ligne droite lors des étapes 18 et 19 avant de s’attaquer à la 20e étape dans les Vosges.

Le Tour de France féminin 2023 semble être encore plus structuré que la course déjà très réussie de juillet dernier, remportée par Annemiek van Vleuten grâce à une démonstration spectaculaire de ses capacités de grimpeuse lors du dernier week-end. Avec un départ loin de Paris, le Tour féminin semble également plus sûr de sa propre identité et s’inspire beaucoup moins de la structure de l'épreuve masculine.

Huit étapes, dont une arrivée au sommet au col du Tourmalet et une course contre la montre à Pau, offriront davantage d'opportunités tactiques au peloton féminin.

Les maillots du Tour de France et ce qu'ils représentent

Contrairement à plusieurs évènements sportifs, le Tour de France utilise un système très original pour désigner le gagnant en cours. En utilisant des maillots de quatre couleurs différentes, le Tour de France vous permet de distinguer à vue d’œil le vainqueur du classement général, le meilleur sprinter, le meilleur grimpeur et le coureur le plus talentueux parmi les jeunes de moins de 26 ans.

Il est même possible pour un coureur de recevoir plus d'un maillot dans une même course.

Vous verrez ci-dessous ce qui différencie chacun de ces maillots :

Le maillot jaune : C'est le maillot que tous les participants veulent gagner puisqu’il est réservé au grand vainqueur du Tour de France. Le maillot jaune est effectivement attribué au coureur qui a réalisé le meilleur temps au classement général en additionnant tous les temps des étapes.

Le maillot vert : ce maillot est gagné sur la base d'un cumul de points attribués aux coureurs lors des sprints intermédiaires qui se déroulent durant toute l'étape et à l'arrivée. Les 15 premiers coureurs reçoivent des points qui varient en fonction du type d'étape. Par exemple, lors d'une étape de plat, le premier à franchir la ligne reçoit 50 points, tandis que lors d'une étape de montagne, seuls 20 points sont attribués pour la première place. Ce maillot récompense la régularité du coureur et est attribué généralement à un coureur capable de bien sprinter.

Le maillot à pois : ce maillot est attribué en fonction de l'accumulation des points attribués au sommet des ascensions. Plus la montée est difficile, plus le nombre de points offerts pour la victoire est élevé. Ce maillot convient aux cyclistes qui sont de redoutables grimpeurs.

Le maillot blanc : ce maillot est un peu plus spécial puisque seuls les coureurs de moins de 26 ans peuvent prétendre à ce maillot. Ce dernier est attribué au coureur ayant réalisé le meilleur temps global dans cette catégorie.

Les champions nationaux en titre qui participent à la course portent le maillot de leur équipe tandis que le champion du monde en titre porte les couleurs de son équipe sur un maillot à rayures horizontales pendant toute la course afin qu’on puisse le distinguer des autres cyclistes.