Regarder en direct ou replay les 24 heures du Mans 2023 : restez à l’affût des toutes dernières informations concernant la diffusion

Sur la célèbre ligne droite de Mulsanne, les voitures les plus rapides dépassent les 300 km/h.

Les 24 Heures du Mans sont un test d'endurance brutal au cours duquel les concurrents pilotent des voitures incroyablement rapides pendant 24 heures d'affilée à des vitesses extrêmes sur la section la plus rapide de l'incroyable circuit de la Sarthe, long de 13,5 km. Cette course est une épreuve éprouvante qui pousse le pilote et la machine à leurs limites, voire plus loin.

Passé historique, épreuves infernales et vitesses vertigineuses sont les ingrédients clés qui font des 24 Heures du Mans la plus grande course de voitures de sport au monde. Elle est à la fois célèbre pour les triomphes mais également pour les tragédies qui s'y sont déroulés. Créée en 1923 pour permettre aux constructeurs automobiles de prouver la durabilité de leurs véhicules en compétition, la course s'est transformée en un véritable tournoi à grande vitesse entre les meilleures équipes professionnelles de course, où la stratégie, le travail d'équipe et les talents de pilote sont aussi importants que la fiabilité et l'avance technologique d'une voiture.

Le 10-11 juin 2023 aura lieu l'événement les 24 Heures du Mans

Comment regarder les 24 Heures du Mans 2023 en direct ?

Pour la semaine de course de 4 jours, où d’autres événements s’ajouteront aux 24 Heures du Mans, un billet d’entrée coûte environ 90 euros. Ce prix passera à 102 euros en février 2023. Les billets pour le week-end typique de course passeront quant à eux de 83 euros à 91 euros par la suite.

En vue de cette année tout à fait spéciale, il y a une possibilité que vous ne puissiez assister directement à la course en vous rendant sur place. Mais n’ayez crainte, puisque c’est un événement des plus importants, vous pourrez tout de même suivre la course en direct depuis votre domicile.

Les 24 heures du Mans : Sur quelle chaîne suivre en direct la course de 2023?

Il existe plusieurs façons de suivre en direct les 24 Heures du Mans, qui constituent la quatrième manche du Championnat du monde d'endurance 2023 de la FIA.

Regarder les 24 Heures du Mans 2023 sur l'Équipe en ligne :

En France, les 24 heures du Mans seront retransmises par la chaîne l'Équipe. La couverture gratuite en direct du Mans commencera à 09h50 le samedi 10 juin et durera jusqu'à 20h30, puis reviendra de 22h45 à 01h30. Le dimanche 11 juin, la course sera de nouveau diffusée de 5h30 à 17h45.

Regarder en direct les 24 Heures du Mans 2023 sur Eurosport en ligne :

Eurosport 2 diffusera la course en direct et en intégralité, ainsi que les quatre séances d'essais libres et l'Hyperpole qui détermine les quatre polemen des catégories. Eurosport 1 diffusera quant à elle la séance de préparation précédant la course.

Revoir les 24 Heures du Mans 2023 en replay gratuit

Même si vous êtes un fan inconditionnel de la course, il se peut que vous n'ayez pas la possibilité de rester éveillé et de regarder la totalité de cette épreuve. En effet, la course peut être un test d'endurance à la fois pour les concurrents et pour le public. Cependant, vous disposez de plusieurs solutions, comme par exemple enregistrer gratuitement le déroulement de la course et la regarder lorsque vous avez le temps.

Une autre façon de profiter des 24 Heures du Mans 2023 sans avoir à rester debout toute la nuit est de regarder le replay de la compétition qui sera disponible pendant un certain temps après sa diffusion initiale.

Que vous utilisiez votre ordinateur portable, votre Smartphone ou votre tablette, les chaînes d'Eurosport et de l'Équipe proposent toutes deux des services de replay prévus également pour cette occasion.

Les 24 Heures du Mans : toute une histoire

À l'origine, la course se déroulait entièrement sur les routes locales de la campagne française, mais pour des raisons de sécurité, des sections de routes publiques entrecroisées avec des segments de circuits ont été construits à cet effet.

La célèbre ligne droite de Mulsanne, qui faisait partie du circuit d'origine, est quant à elle toujours utilisée puisqu’elle constitue l’une des plus longues lignes droites du monde avec ses 6 kilomètres.

En temps normal, cette ligne droite est une route publique des plus communes, mais une fois le mois de juin arrivé, elle se transforme pour les 24 heures de course.

Plusieurs traditions ont vu le jour tout au long de la compétition. Par exemple, les voitures de course qui participent à l’événement passent sous le regard du grand public par l’un des nombreux contrôles techniques auxquels ces engins doivent se soumettre.

En outre, vous connaissez sans doute la pratique très répandue à présent qui consiste à ouvrir une bouteille de champagne après une victoire. Et bien vous serez surpris d’apprendre que cette petite tradition a vu le jour après la victoire en 1967 de l’Américain Dan Gurney qui a célébré de la sorte.

Les 24 Heures du Mans existent depuis une centaine d’années, cependant, il n’y a eu que 90 éditions de la course, avec la 91e qui arrive en 2023. C’est en partie à cause de la Seconde Guerre mondiale ainsi qu’à cause des grèves en France en 1936.

Parallèlement aux belles victoires auxquelles a pu assister le public durant des années, la course a hélas été le théâtre de plusieurs tragédies. La pire d'entre elles s'est produite lors de l'épreuve de 1955, lorsqu'une Mercedes 300SLR s'est écrasée à grande vitesse sur la première ligne droite, projetant des parties enflammées dans la foule et tuant 83 spectateurs.

Cela reste le pire accident de course automobile de l'histoire, et en conséquence, les courses d’automobile ont été temporairement interdites dans plusieurs pays européens.

Des améliorations majeures de la sécurité ont été apportées au Circuit de la Sarthe à la suite de l'événement de 1955 ; de nombreuses améliorations de la sécurité, tant pour les spectateurs que pour les coureurs, ont été mises en œuvre au cours des décennies suivantes.

Quand ont lieu les 24 Heures du Mans ?

La course est organisée chaque année, en principe au mois de juin, par l'Automobile Club de l'Ouest. Quatre catégories de voitures s'affrontent côte à côte sous le feu de l’action pour offrir un spectacle unique aux téléspectateurs du monde entier.

Le Mans fait partie du championnat du monde d'endurance de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), qui comprend des courses de longue distance dans neuf pays. Au fil des ans, les constructeurs automobiles, dont Porsche, Audi, Mercedes-Benz, Ford, Toyota, Ferrari, Aston Martin, Jaguar et Chevrolet, ont investi des dizaines de millions dans leurs équipes de course dans l'espoir de remporter les titres de vainqueur et de profiter de la gloire marketing que confère une telle victoire.

Toutes les équipes sont tenues de faire se succéder trois pilotes à bord de la voiture pendant la course, sans qu'un seul d'entre eux puisse rester derrière le volant pendant plus de 14 heures au total. Les changements de pilotes se font en même temps que les arrêts aux stands pour faire le plein de carburant et poser des pneus neufs.

L'anniversaire d'une course de renom

La course du siècle, la plus grande course d'endurance du monde, l'événement ultime… Voilà ce que représentent les 24 Heures du Mans pour tous les fans de la compétition.

Nombreux sont les superlatifs lorsqu'il s'agit de célébrer ces cent ans de la première édition des 24 Heures du Mans. La course tant attendue, qui sera la quatrième manche du championnat du monde d'endurance de la FIA, aura lieu le week-end du 10 et 11 juin 2023.

Les 24 Heures du Mans 2023 célébreront également le retour de plusieurs grands constructeurs dans la catégorie des hypercars. Ferrari, Porsche, Cadillac, Peugeot et Glickenhaus tenteront de faire tomber Toyota de son perchoir. Si vous êtes comme nous, vous vous demandez probablement qui soulèvera le trophée 2023 spécialement conçu pour commémorer l’anniversaire de la course.

Ces principaux constructeurs de la catégorie Hypercar se réunissent pour un affrontement de choc. Des célébrations et des commémorations sont les mots d'ordre de cette année qui souligne un tournant dans l'histoire de la course.

L'affiche du 100e anniversaire des 24 Heures du Mans postée sur les réseaux sociaux fait un clin d'œil aux premières 24 Heures du Mans qui ont eu lieu en 1923, où l'on voyait une chouette perchée dans un arbre, symbolisant une bataille durant toute une journée et toute une nuit.

Les raisons pour lesquelles les 24 Heures du Mans 2023 pourraient être vraiment spectaculaires 

Ces dernières années, il n’y a pas eu de grands changements en termes de victoire finale pour les éditions passées des 24 Heures du Mans et pour cause, plusieurs géants des courses de l’automobile s’étaient retirés de la compétition.

En effet, en 2016, Audi a quitté la catégorie LMP1, et en définitive le WEC (Le World Endurance Championship, qu’on connaît en France sous le nom de championnat du monde d'endurance FIA) dans son ensemble, blâmant en partie le scandale des portiques d'émissions et sa concentration sur la Formule E. Porsche et Toyota ont assumé la relève l'année suivante et la course a enregistré une édition à la hauteur des espérances en 2017, toutefois Porsche a ensuite quitté la série au terme de cette saison. Toyota est alors devenu le seul constructeur dans la catégorie LMP1.

Le géant Toyota a remporté toutes les courses des 24 Heures du Mans depuis 2018, et il n'a pratiquement eu qu’à savoir gérer les problèmes de ses voitures durant la course afin d’arracher la victoire. En 2022, l’équipe de Toyota avait justement frôlé la défaite à plusieurs reprises en raison de ce genre de problèmes au niveau de la fiabilité de ses voitures, mais au final, ses rivaux de Glickenhaus n'ont pas pu suivre la cadence et Toyota en est sorti vainqueur.

Les choses pourraient être différentes en 2023. Le championnat du monde d'endurance est prêt à accueillir une multitude de nouveaux constructeurs dans la catégorie des hypercars afin qu’ils puissent se battre pour le top de la compétition.

Des équipes de particuliers, telles que ByKolles et Rebellion, ainsi que Ginetta, ont également participé à la course. Mais aucune de ces équipes n'a pu rivaliser avec Toyota, qui a remporté la grande course et le championnat de cette année-là jusqu'à la saison 2022, qui correspond à la deuxième année d'application du règlement concernant les hyerpcars. Dans le championnat de 2022, la voiture LMP1 Alpine a donné du fil à retordre à Toyota dans le championnat. Glickenhaus aussi a démontré sa force, mais comme vous le savez déjà, au final, Toyota a réussi à remporter les deux premières éditions du Mans qui notaient l’arrivée des hypercars introduites pour réduire les coûts des voitures LMP1 précédentes.

Les Six Heures de Monza en 2022 ont été marquées par l'entrée de Peugeot sur la scène des hypercars. Bien que la voiture ait eu des problèmes de stabilité, sa cadence à certains moments a été suffisamment importante pour lui permettre de se rapprocher des leaders Toyota et Glickenhaus, cette dernière ayant pris la pole position pour cette course et aurait dû facilement l'emporter si elle n'avait pas été pénalisée et confrontée à une défaillance mécanique.

Les rangs des hypercars s'étofferont en 2023 avec une Cadillac dirigée par Chip Ganassi. On notera également l’arrivée de deux voitures de Ferrari avec AF Corse, au moins deux voitures de Glickenhaus pour Le Mans, ainsi que deux entrées pour Peugeot et deux voitures fabriquées par Porsche.

Toutes ces voitures ont prévu de participer durant la saison de course complète, à l'exception de Glickenhaus, qui, pour sa part, ne fait qu'une saison partielle. On espère également que ByKolles participera à l’édition du Mans 2023 avec son prototype nommé Vanwall. Porsche et Cadillac s'engagent avec des voitures qui suivent la réglementation LMDh, tandis que toutes les autres sociétés mentionnées se conforment à la réglementation LMH, plus appropriée pour le championnat du monde d’endurance.

Encore plus de constructeurs se préparent pour l'édition 2024, avec Alpine qui apporte sa voiture LMH au bercail cette année-là après avoir fait une pause dans la classe LMP2 pour 2023. Lamborghini aussi prépare son arrivée, tout comme BMW et Acura, qui s’étaient, pendant un certain temps, concentrés sur le championnat automobile américain d'endurance.